Pseudo recherche un lien.
Pseudo recherche un lien.
Pseudo recherche un lien.
Vous cherchez vous aussi ? Il suffit d'aller ici !



 

Gaïa
Compte Fondateur
avatar
Passe la Souris pour plus d'Informations.
Sam 17 Mar - 1:26
Origine

Un servant est techniquement une sorte de familier invoqué par magie. Dans la pratique, il s’agit de l’incarnation sous forme d’entité magique d’un puissant héros du passé, un être ayant laissé une empreinte forte dans l’histoire, les légendes, les contes populaires ou l’inconscient collectif en général.

Tous les servants sont connus pour avoir réalisé de grandes choses, qu’elles soient considérées comme bonnes ou mauvaises, au point que le passage des siècles n’a fait que renforcer leurs légendes. Ils peuvent être des héros populaires, des figures de légendes, des créatures extraordinaires, des entités divines, etc. Le choix est très vaste et on trouve des âmes héroïques de toutes les époques. Certains sont des êtres considérés comme des héros, d’autres comme des anti-héros.

C’est Gaïa, l’incarnation de la Terre-mère qui les choisit, quand un être remplit les critères pour être une âme héroïque, elle le sort du Flux des âmes et le stocke dans une dimension nommée le Trône des Héros où il attend le jour où un mage l’invoquera comme Servant.

Quant à savoir pourquoi les âmes héroïques sont forcément des êtres ayant laissé une trace dans l’inconscient collectif, c’est encore un sujet à débat chez les mages. Certaines pensent que pour les alimenter, Gaïa a besoin de puiser dans l’imaginaire humain et d’autres pensent qu’ils ne sont pas les individus qu’ils prétendent mais juste des créations de la Terre-Mère basée sur les légendes humaines. Personne ne le sait vraiment  mais les âmes héroïques sont persuadées d’être des réincarnations, elles disposent d’ailleurs de souvenir de leurs passés et il arrive que leurs Masters  en aient des aperçus via leurs rêves.

En règle général, les Servants et surtout leurs Masters tentent de garder secrète la véritable identité des âmes héroïques qu’ils ont invoqué. En effet, connaitre le vrai nom d’un servant , c’est connaitre, même approximativement, ses capacités, ses points forts et surtout ses points faibles.

La plupart des Master essaient donc de garder le secret le plus longtemps possible, appelant uniquement leur Servant par leurs noms de Classe . Bien sûr, il est toujours possible de deviner l’identité  d’une âme héroïque en fonction de son apparence ou s’il utilise son Noble Phantasm, la puissante capacité spéciale qu’il possède et qui est fortement liée à son mythe.

Bien sûr, si la plupart jouent le jeu, il existe toujours des Servants de nature bien trop fière pour cacher leurs identités.


Invocation

L’invocation d’un Servant est en soit très simple mais nécessite certains prérequis.

Tout d’abord, elle ne peut être accomplie que par un mage disposant d’un circuit magique  pleinement fonctionnel. En revanche, le niveau du mage ou son savoir en thaumaturgie ne sont pas pris en ligne de compte, même un mage médiocre peut accomplir le rituel tant qu’il remplit la seconde condition.

Cette condition, la plus importante, est d’être choisie par Gaïa . Quand cette dernière estime qu’un mage est digne d’être un Master, elle le lui fait savoir par l’apparition d’un tatouage sur son corps, la Marque de Commandement, elle permettra au mage de préparer le rituel . Il n’y a pas vraiment de limite de temps pour le faire, certains mages ont sauté sur l’occasion, d’autres ont préféré attendre jusqu’à plusieurs années avant de se lancer.

Le rituel peut être conduit n’importe où mais il est préférable de le faire dans un lieu où la concentration magique est forte pour réduite la charge sur l’invocateur. De nos jours, comme l’Ordre de Gaïa dirige officiellement les activités des Masters, ils se déroulent quasiment tous dans ses locaux afin d’enregistrer le nouveau Servant .

La procédure est très simple, elle nécessite le tracé d’un cercle magique précis et de réciter une formule rituelle  pour accomplir l’invocation.

Il existe cependant deux variantes à cette invocation, à savoir l’effectuer avec ou sans Relique, cette dernière correspondant à un objet ayant soit appartenue à un héros du passé, soit lui étant fortement lié symboliquement. Ce sont bien évidemment des pièces archéologiques de grande valeur, dans tous les sens du terme, et il est souvent très compliqué pour un mage de mettre la main sur ce qui pourrait lui plaire.

La plupart du temps, le rituel est effectué sans Relique, ce qui lui donne une grande part de hasard . Sans Relique pour préciser son choix, la futur Master s’en remet pleinement à la décision de Gaïa qui va choisir pour lui . Elle va chercher à combler les trous  en privilégiant les Classes actuellement moins représentées et choisir une âme héroïque dont le caractère est en adéquation avec celui du Master, afin que le duo soit uni et efficace.

Si le mage trouve une Relique qui lui convient, il peut aussi effectuer le rituel en se servant de cette dernière comme catalyseur, dans ce cas, il a une très grande influence sur son choix. Cependant, même ainsi, il n’y a jamais cent pour cent de garantie que la mage obtienne le héros souhaité. Les Mythes incluent souvent plusieurs personnages pouvant faire office d’âmes héroïques et certains mages ont déjà eu de drôles de surprises par la passé. De plus, il n’est pas dit que le mage et le héros obtenu ainsi aient des caractères rendant la cohabitions et le travail facile.


Capacité

Etant donné sa nature, un servant est un être très puissant. En plus de ses compétences uniques, héritage de son vivant, il possède des capacités qui lui sont données au moment de son invocation en fonction de la Classe dans laquelle il s’incarne.

Les Servants sont des êtres disposants de capacités physiques surhumaines et capables de grands exploits.

De plus, ils reçoivent tous un Noble Phantasm , une capacité spéciale incarnant leur mythe et jouant le rôle de carte maîtresse au combat.

Petit détail technique, un Servant est toujours incarné soit avec l’âge apparent qu’il avait au plus fort de son mythe, soit avec l’apparence qu’il avait à la vingtaine.

Etant donné qu’il s’agit d’esprits, ils peuvent se dématérialiser à volonté pour devenir des fantômes. Sous cette forme, ils deviennent invisibles et seuls peuvent les voir leurs Masters, les autres Servants ou des personnes disposant de puissantes capacités de divination. Sous forme spirituelle, ils peuvent aller où bon leur semble et passer au travers de tout objet physique qui n’est pas chargé en magie. Cependant, pour interagir avec le monde qui les entoure, ils sont obligés de reprendre leur forme physique.


Connaissances

Lorsqu’ils sont invoqués, les servants reçoivent de nombreuses capacités mais ce n’est pas tout. Gaïa leur implante aussi tout ce qu’il y a à savoir sur l’époque où ils sont appelés, ainsi que la connaissance de plusieurs langues modernes, orales et écrites. Etant donné que les âmes héroïques viennent d’époques bien moins avancées, le choc culturel avec la culture moderne et la technologie serait fortement préjudiciable pour leur efficacité et leur intégration.

Une fois à notre époque, un Servant en sait assez pour se débrouiller par lui-même dans le monde moderne . Il aura beau venir d’un passé lointain, il sera capable d’allumer la lumière, se servir d’appareil électriques, conduire une voiture, faire des achats en ligne, etc.

Si certains ne peuvent s’empêcher de faire des comparaisons avec leurs époques d’origines, d’autres adorent toute cette modernité.


Classes de Servant

L’un des aspects les plus importants d’un Servant, c’est bien sûr la Classe à laquelle il appartient. Plus qu’une simple désignation pratique, elle représente ce qu’il incarne et les pouvoirs auxquels il a accès. Il y a sept Classes de Servant et chacune possède ses forces et ses faiblesses, elles sont Saber, Lancer, Archer, Rider, Caster, Berserker et Assassin.

Saber

L’une des trois classes chevaleresques. Les Servants de classe Saber sont ici en tant qu’épéistes, ce sont des combattants accomplis se battant au corps-à-corps avec force et agilité. Du  fait de ces capacités très équilibrées, la croyance populaire a fini par désigner cette classe comme la plus puissante des sept.


Lancer

Seconde des trois classes chevaleresques. Les servants Lancer se battent à l’aide d’une arme d’hast ou d’une équivalente mi-distance. Ce sont des guerriers agiles et rapides, redoutables dans beaucoup d’affrontements.


Archer

Dernière des trois classes chevaleresques. Les Archer sont des Servants capables de manipuler des armes pour le combat à distance. Ils disposent aussi d’une capacité de Classe leur permettant de voir à longue distance comme s’ils avaient des jumelles et disposent même d’une vision nocturne. Ils ont aussi la capacité d’agir avec une grande indépendance, en cas de mort de leur Master, ils sont ceux qui tiennent le plus longtemps sans apport extérieur en mana. Cependant, cela a tendance à les rendre plus difficiles à contrôler si l’âme héroïque a un caractère un peu égoïste.


Rider

Ce sont ceux qui chevauchent. Les Rider sont les plus agiles et les plus rapides. S’ils n’ont pas autant de renforcement physique que les trois classes précédentes, ils se démarquent par l’utilisation d’une monture spéciale ou d’un véhicule particulier . Les Rider sont des combattants extrêmement versatiles et chaque Servant de cette classe pourrait être éligible à l’une des trois classes chevaleresques. Ils ont également les Noble Phantasm les plus puissants, lesquels incluent systématiquement leurs moyens de locomotion .
De plus, ils ont la faculté innée de monter ou conduire n’importe quelle monture ou véhicule existant.  Avec cette capacité, même un héros des temps passés peut devenir un vrai pilote de rallye ou un as de l’aviation.


Caster

Contrairement aux autres Servants qui sont des guerriers, les Caster sont des utilisateurs de techniques ou pouvoirs occultes. Il s’agit d’âmes héroïques de mages célèbres ou d’érudits, voire de techniciens. Ces Servants ne sont pas plus forts physiquement que des humains ordinaires mais leurs capacités magiques et intellectuelles sont fortement multipliées. Quand ils sont appelés sans Relique, Gaïa les met généralement en duo avec des mages-guerriers, les rôles s’inversent alors et c’est le Servant qui joue le rôle de soutien.
Un Caster possède aussi la capacité de se créer un Territoire, une zone magique où son pouvoir est absolu et sa magie fortement amplifiée.


Berserker

Comme l’indique le nom, les Servants de cette classe ne font pas du tout dans la subtilité, écrasant leurs adversaires par leur force physique dévastatrice. Les Ames héroïques qui intègrent cette classe le font pour plusieurs raisons. Il peut s’agir de héros ayant connus un célèbre épisode de folie au cours de leur légende, de guerriers au caractère naturellement très violent ou de combattants utilisant des techniques particulièrement dévastatrices. Le principal souci avec un Berserker, c’est souvent d’arriver à le tenir.

Il existe aussi un moyen de tricher avec cette classe. Si lors du rituel d’invocation, on rajoute une phrase supplémentaire spécifique lors de l’incantation, un mage peut alors forcer n’importe quelle âme héroïque à s’incarner dans cette Classe. Le Héros en tire une puissance décuplée mais cela au détriment de santé mentale. Les rares expériences en la matière n’ont donnés que des tarés ultra-violents et incontrôlables et se sont très mal finies. Depuis, cette pratique est strictement interdite par l’Ordre de Gaïa et plus personne ne connait la fameuse phrase-clé .


Assassin

Il parait évident que les Servant de cette classe ne sont pas vraiment spécialisés dans le combat chevaleresque. Cette classe est réservée aux âmes héroïques douées dans le combat subtil, l’assassinat, l’espionnage et la discrétion. Ils n’ont que peu d’avantages physiques ou magiques par rapport aux autres classes mais sont les plus forts pour toutes les méthodes de combat détourné ou d’actes plus dégradants. Leur capacité de Classe leur octroie la faculté de totalement effacer leur présence. Contrairement aux Servants des autres Classes, les Assassins deviennent totalement invisible pour tous une fois sous leur forme spirituelle .


Noble Phantasm

Derrière ce nom bizarre se cache une capacité spéciale que reçoit chaque Servant. Le Noble Phantasm est en quelque sorte une matérialisation du mythe lié à une âme héroïque. Il peut prendre de multiples formes en fonction du Héros  et de la Classe à laquelle il appartient. On peut y trouver de simples attaques spéciales hyperpuissantes, des armes ou des équipements dotés de propriétés uniques, des capacités passives, des forteresses volantes, des invocations de monstres spéciaux, des montures ou véhicules étranges dans le cas des Rider, etc.

Un Noble Phantasm est très puissant mais il présente deux contraintes majeures. D’une part, une capacité puissante est naturellement très gourmande en énergie, un Noble Phantasm va donc engloutir une grande quantité de Mana du Master, voire simplement nécessiter de longs préparatifs. L’autre contrainte est qu’un Noble Phantasm révèle de manière quasiment automatique l’identité du Héros l’utilisant, car il est l’incarnation de son mythe après tout.

C’est donc avant tout une carte maîtresse à utiliser avec parcimonie pour en obtenir toute l’efficacité.


Relations entre le Master et le Servant

Bien qu’un Servant soit une sorte de familier invoqué grâce à un rituel magique, il n’est absolument pas obligé d’obéir au moindre caprice de son Master, sauf si celui-ci recourt à sa Marque de Commandement mais cela présente des contraintes.

Un Servant est la réincarnation d’une figure légendaire des temps passés et il arrive souvent que les mythes dépassent la réalité ou au contraire, n’en disent pas assez. Au final, un Servant reste une personne, il n’est pas toujours possible de connaitre tout de son caractère, de ses qualités et ses défauts.

Finalement, avoir un Servant, c’est comme se mettre en colocation avec un inconnu, on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber. Et certaines colocations se passent mieux que d’autres.

Il y a donc de tout dans les relations entre Master et Servants. Certains deviennent bons amis, voire plus, il est même arrivé qu’un ou une Master et son Servant deviennent amants, d’autres se contentent de se respecter sans plus et d’autres n’arrivent pas à se sentir et ne bossent ensembles que par nécessité.

Mais dans tous les cas, le Servant ne peut pas se passer de son Master, il est l’ancre qui le maintient dans ce monde. Etant une créature née de la magie, il a besoin d’un apport constant en Mana. Gaïa en fournit une partie  mais une grosse part reste à la charge du Master.

De plus, quels que soit leurs caractères, quasiment tous les Servants préfèrent être incarnés sur Terre, même avec un Master désagréable. S’ils n’ont pas de souvenirs précis du Trône des Héros, tous en ont la même sensation : c’est un lieu d’un ennui mortel, du coup, ils préfèrent largement la vie de Servants. De plus, s’ils s’acquittent de leur rôle correctement, Gaïa peut finir par leur accorder un vœu au bout de plusieurs années  de service .

Dans la vie de tous les jours, certains Servants vivent avec leur Master, s’ils s’entendent bien avec celui-ci ou si ce dernier préfère garder son familier prêt de lui. Mais dans d’autres cas, le Servant fait sa vie dans son coin  et son Master ne l’invoque qu’en cas de besoin. Et entre les deux, on trouve toutes les variantes de relations.


Marque de Commandement

Le tatouage que reçoit un Master de la part de Gaïa est plus qu’un simple symbole, c’est un lien mystique très puissant qui le relie à son Servant, doublé d’un sort spécifique.

S’il fait usage de la Marque de Commandement, le Master peut donner un ordre absolu à son Servant que celui-ci va alors accomplir immédiatement, qu’il le veuille ou non. Il n’y a pas de nombre limité d’usage à la Marque de Commandement, cependant, elle a quelques contreparties.

Tout d’abord, elle ne peut pas être utilisée à la chaine, chaque utilisation impose un délai de latence avant de pouvoir être disponible à nouveau  et ce délai varie grandement selon le contexte d’utilisation. Si la Master s’en sert pour une raisons valables, accomplir son devoir envers Gaïa ou empêcher son Servant de commettre une grave erreur, elle se recharge très rapidement, entre une et plusieurs heures. Au contraire, si le Master s’en sert de manière égoïste, sans raison valable ou pour forcer son Servant à commettre un acte en opposition totale avec son code moral personnel , la Marque peut prendre des jours à se recharger.

De plus, l’utilisation de la Marque provoque immanquablement des problèmes relationnels car elle force un Servant à faire ce que le Master lui impose sans possibilité de résister et aucune âme héroïque n’apprécie d’être utilisée comme marionnette. Pour les Master, c’est donc un joker à utiliser avec la plus grande prudence.

La Marque possède également un second pouvoir très pratique, elle permet à un Master d’invoquer son Servant pour le faire apparaitre à ses côtés en cas de problème. Cette utilisation de la marque est indépendante du sort de commandement et n’est pas soumis au temps de latence.


Contrainte

Naturellement, avoir un Servant n’est pas sans contrainte pour le Master. Tout d’abord, en invoquer un, c’est accepter de se mettre au service de Gaïa pour protéger les intérêts du plus grand nombre et donc, d’aller affronter en première ligne pas mal de saletés. Sans compter qu’il faut aussi accepter de rendre des comptes à l’Ordre de Gaïa, qui supervises les activités des Master.

De plus, un Servant est une personne, souvent avec une personnalité très marquée, il faut donc arriver à avoir un certain contrôle dessus pour qu’il ne fasse pas n’importe quoi et accomplisse le devoir pour lequel il a été invoqué.

Enfin, le plus gros problème, c’est la consommation de Mana. En tant qu’entité spirituelle et familier supérieur, un Servant est un véritable gouffre à énergie magique, sans elle, même le soutien de Gaïa ne suffirait pas à le maintenir invoqué dans ce monde et encore moins utiliser ses pouvoirs.

C’est le Master qui doit approvisionner régulièrement son Servant en Mana, lequel est automatiquement transféré via la Marque de Commandement. Mais si le Master s’épuise trop, une sécurité dans la Marque  interrompt le transfert temporairement.

Une simple coupure temporaire n’est pas dangereuse mais si elle dure trop, le Servant en pâtit. Il va commencer à perdre en capacité, ensuite, il ne pourra plus maintenir sa forme physique et au dernier stade, son invocation prend fin et il est renvoyé au Trône des Héros.

Bien sûr, les Master ont bien des façons de régler les soucis d’approvisionnement . Pour commencer, beaucoup de mages choisissent d’installer leurs demeures dans des endroits naturellement chargé en énergie magique, comme des confluents d’énergie tellurique ou tout autre site du même genre, d’autres essaient de prévoir des réserves d’urgences, souvent stockées dans des cristaux. En dernier recours, un Master pourra aussi solliciter l’Ordre de Gaïa s’il a besoin d’une solution d’urgence, l’organisation lui fournira alors une réserve d’énergie pour le dépanner, souvent payable contre un petit service plus tard.

Pour quasiment tous les Master, l’idée de perdre son Servant pour un simple problème d’approvisionnement en énergie n’est pas acceptable, c’est pourquoi, même le plus arrogant et fier des magiciens préfèrera demander de l’aide à l’Ordre s’il est à court de solution que de subir la honte de perdre son Servant.


Mort du Servant ou du Master

Bien évidemment, personne n’est immortel et la mort peut venir faucher aussi bien le Master que le Servant.

En tant qu’entité spirituelle, le Servant est par définition assez difficile à tuer. D’une part, le renforcement physique le rend bien plus résistant (sauf les Caster), et en cas de blessures graves, il lui suffit de passer sous forme spirituelle pour récupérer. Si le Master fournit en plus un apport important en Mana, les blessures du Servant peuvent guérir bien plus vite.

Malheureusement, même un Servant peut finir par succomber à des attaques trop puissantes, auquel cas, il perd son enveloppe spirituelle et retourne au Trône des Héros. Dans ce cas, ce qu’il advient du Master dépendra de Gaïa. Elle pourra très bien lui retirer sa Marque de Commandement, mettant fin à son service et le faisant redevenir un magicien ordinaire ou alors la lui laisser. Dans ce cas, le Master ne peut pas effectuer de nouvelle invocation mais il pourra effectuer un Rituel de Lien avec un Servant qui aurait perdu son Master.

Car cette possibilité existe aussi. Un Master n’est finalement qu’un humain et il peut mourir de beaucoup de choses. En revanche, si un Master meurt, son Servant ne disparait pas tout de suite. Mais sans Master, il n’est plus possible pour un Servant de recevoir de Mana et se retrouve donc condamné à disparaitre à court terme. La plupart des Servant peuvent tenir de plusieurs heures à une journée . Les plus gourmands en Mana comme les Berserker disparaissent en seulement une heure ou deux et à l’inverse, les Archer peuvent tenir plusieurs jours.

Cette condamnation n’est pas irrémédiable, le Servant peut se lier à un nouveau Master. Il peut le faire soit avec un Master ayant perdu son Servant mais disposant encore de sa Marque de Commandement  ou avec un Master n’ayant pas encore procédé à une Invocation. Dans les deux cas, il leur suffira d’effectuer le Rituel du Lien pour former un nouveau duo.
Gaïa
Compte Fondateur
avatar
Passe la Souris pour plus d'Informations.
Sam 17 Mar - 1:27
L’apparence d’un Servant

Certains Masters s’étonnent parfois que leurs Servants leur apparaissent avec des tenues étranges, lesquelles comportant souvent des éléments qui ne sont pas de l’époque dont l’âme héroïque est issue.
Cela n’est pas si anormal. Le corps physique d’un Servant n’est après tout qu’un assemblage de particules spirituelles condensées et vu qu’ils reçoivent de Gaïa les connaissances de l’époque où ils sont appelés, leurs inconscients modifient leurs apparences par défaut en piochant dans ces connaissances.
S’il est nécessaire de se fondre dans la masse tout en restant physique, un Servant peut changer son apparence pour se faire passer pour une personne ordinaire, masquant éventuellement tout ce qui pourrait traduire physiquement une nature magique et adoptant une tenue plus contemporaine, sous réserve qu’on la lui fournisse.


Cross-gender ou changer le sexe d’une âme héroïque

Certains feront sans doute la remarque que dans la saga FATE, plusieurs esprits héroïques normalement masculins apparaissent sous l’aspect de femmes, surtout dans Grand Order.
Dans certains cas, cela est bien amené et exploité, avec encore une fois pour exemple Artoria et Mordred qui, par les informations fournies dans Stay Night, Zero et Apocrypha, sont plutôt bien faits et nous présente une revisite assez sympathique du mythe Arthurien. Mais malheureusement, dans beaucoup d’autres, notamment Grand Order, il n’y a aucune explication construite et le design transpire souvent le fan-service putassier. Mais cela s’explique en partie par l’héritage Eroge de la saga FATE.

Dans le cas du forum, nous acceptons que l’on nous propose des âmes héroïques qui sont différentes de ce que les mythes en disent, voire qui sont de l’autre sexe mais à la condition que cela soit amené avec une explication un minimum recherchée et bien présentée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate Gaïa's Order :: L'Initiation aux Secrets :: Contexte-
Sauter vers: